Quel est le meilleur éditeur web ?

Un jour ou l’autre, la gestion d’un site web passe par la nécessité de mettre la main dans le cambouis. Qu’il s’agisse d’HTML, CSS, Javascript, PHP… peu importe. Le langage n’est pas important. Seuls comptent le confort d’utilisation, les fonctionnalités et le gain de temps. Le meilleur éditeur web se doit de vous fournir toutes ces qualités à la fois. Finie l’époque de l’éditeur de texte façon bloc-note Windows où pour quelques lignes de code il pouvait faire l’affaire. Aujourd’hui, nous avons des besoins beaucoup plus prononcés et les programmeurs de ces logiciels l’ont bien compris.

Un éditeur web, pour quoi faire ?

L’éditeur web est le meilleur compagnon d’un développeur de sites Internet. Il va l’aider dans la rédaction de son code de programmation en lui fournissant une boîte à outils de trucs et astuces. Par exemple, l’éditeur va définir une coloration syntaxique différente pour chaque langage de programmation. Il va s’occuper de l’indentation du document (tabulations, espaces blancs, gestion de bloc) pour une meilleure aération. Il peut proposer un système d’auto-complétion, afin de gagner du temps sur certaines déclarations répétitives. Bref, les fonctionnalités sont légions. Certaines sont utiles, d’autres futiles, mais toutes vont dans le même sens : vous faire gagner en efficacité.

Il existe aujourd’hui une multitude d’éditeurs web gratuits, payants, à installer ou utilisables directement en ligne. On ne pourrait pas tous les citer et, même si c’était le cas, cela n’aurait aucun intérêt. Du coup, nous allons vous parler de ceux qui valent le détour. Découvrons ensemble les meilleurs éditeurs web : à savoir ceux qui sortent vraiment du lot.

Notepad++, le couteau suisse

L'éditeur web Notepad++

Quand vous installez Notepad++, il est clair que votre cœur ne bat pas la chamade. Pourtant, sous une apparence pour le moins old school avec ses petits boutons et des menus à tiroir à n’en plus finir, se cache un véritable couteau suisse. Notepad++ est sans conteste l’un des éditeurs web les plus aimés et les plus utilisés par la communauté des développeurs. C’est bien simple, ce logiciel est gratuit, open source, très rapide (il est codé en C), il dispose d’une grande bibliothèque de plugins, il gère tous les langages de programmation sans broncher… Son seul vrai défaut est sa portabilité (il n’est disponible que sur Windows) et son apparence austère (que vous pouvez quand même customiser !).

Liens utiles :

Sublime Text, le merveilleux

L'éditeur web Sublime Text 2

Sublime Text porte bien son nom. Son slogan “The text editor you’ll fall in love with” (L’éditeur de texte dont vous allez tomber amoureux) affiche son ambition : celle d’élever votre code pour le rendre merveilleux, à vos yeux tout du moins ! Pour commencer, Sublime Text se veut beau et fonctionnel. Fini le look à la papa, ici les graphismes sont soignés, l’ergonomie est léchée, sans pour autant rompre avec les fonctionnalités.

D’ailleurs, parlons-en : l’une des particularités de Sublime Text, c’est sa gestion des raccourcis claviers et des macros. Avec cet éditeur, vous pouvez absolument tout faire de manière simple et rapide : ajouter ou éditer des lignes de code à plusieurs endroits à la fois, définir des marque-pages pour certaines portions, visualiser le document dans son intégralité grâce à une barre latérale, etc. Le logiciel Sublime Text dispose d’un impressionnant éco-système de plugins, il est customisable, multiplate-forme (Windows, Mac et Linux), rapide (codé en C et en Python) et mis à jour très régulièrement. Ses deux seuls bémols : il est propriétaire et il nécessite l’obtention d’une licence finale (cependant, la version d’essaie est complète et d’une durée illimitée). Son prix : 70 dollars US.

Liens utiles :

Eclipse, le mastodonte

L'IDE et éditeur web Eclipse

Eclipse est un environnement de développement (ou IDE pour Integrated Development Environment) développé à l’origine par la société IBM. La petite histoire du nom du logiciel viendrait de la volonté d’IBM de faire de l’ombre à Microsoft Visual Studio (IBM entend ainsi éclipser son concurrent). À la différence des autres éditeurs web, Eclipse a la particularité de gérer, en interne, toutes les phases de votre projet.

Ce véritable mastodonte vous permettra, entre autres : de coder, modéliser, conceptualiser, versionner et tester vos codes dans n’importe quel langage et sous n’importe quelle plateforme. Logiciel gratuit, open-source, disponible sous Windows, Mac et Linux, Eclipse propose une importante bibliothèque de plugins, il est entièrement personnalisable et mis à jour régulièrement. Seul bémol, il est codé en Java et fait figure d’usine à gaz. Si vous n’avez pas besoin de toutes ces fonctionnalités, utiliser Eclipse peut s’apparenter au fait d’écraser une mouche avec un marteau !

Liens utiles :

Atom, l’infiniment petit aux grandes ambitions

L'éditeur web Atom

Atom est le dernier né de cette liste d’éditeurs web et d’IDE que l’on vous propose. Développé par GitHub en prolongement de leurs services d’hébergement web et de gestion de développement de logiciels, il entend faire de cette communauté de développeurs l’essence même de son ADN. Simple, beau et complet, Atom est un logiciel gratuit, open-source, multiplate-forme et rapide (il est basé sur Chromium et codé en CoffeeScript). Sa particularité est sa gestion des paquets entièrement basée sur le catalogue GitHub. Son seul défaut ? C’est un grand bavard. Avec la configuration de base sans paramétrage, Atom a la particularité de communiquer à Google Analytics certaines de vos actions. Dans le but avoué de mieux cerner l’utilisation et les performances du logiciel…

Liens utiles :

Pour conclure

Je – l’auteur, Steven BUTTARAZZI – développe sur le web depuis 2003. En 13 ans de programmation, j’ai connu beaucoup de logiciels web gratuits et payants. Le premier fut, d’aussi loin que je me souvienne, Adobe Dreamweaver. Comme il a été évoqué en début de cet article, le logiciel que vous utiliserez n’est pas important tant qu’il vous conviendra dans votre manière de procéder. Au-delà des fonctionnalités propres à chacun, le meilleur éditeur web c’est le vôtre, et il se choisit au feeling. Certains préféreront Eclipse, d’autres Atom ou Sublime Text. En ce qui me concerne, je code depuis des années sous Notepad++ et j’en suis entièrement satisfait. Il n’est pas parfait, il n’a pas tout, ce n’est pas le plus beau, mais c’est celui qui me correspond le plus et que je maîtrise le mieux. Et mine de rien, ça compte beaucoup. Dans votre recherche de l’éditeur web idéal, on vous conseille de tous les télécharger, de les tester et de garder l’esprit ouvert. Il en existe tellement que vous finirez forcément par trouver chaussure à votre pied. Et c’est bien là l’essentiel.

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis !

Vous aimerez également

Vos commentaires