Installer IPKG, OPKG, Java 8, Serposcope sur Synology 5 et 6

La semaine dernière, nous avons été confrontés à un problème : nous utilisons plusieurs NAS Synology en concomitance qui s’échangent des données et en récupèrent sur Internet. Jusqu’ici, tout allait très bien. Mais nous avons souhaité pousser le bouchon un peu plus loin et automatiser certains de nos logiciels. En interne, nous utilisons le logiciel Serposcope pour suivre les fluctuations de nos sites Internet dans les pages de résultats du moteur de recherche Google. N’ayant pas trouvé de tutoriel adéquat pour installer Serposcope sur l’une de nos machines Synology, nous faisons le pari ici de vous fournir un guide complet et facile pour faire de même chez vous.

Notre guide nécessite une connaissance de DSM et de la ligne de commande sous linux assez basique. Enfin, il existe quelques guides sur Internet qui vous proposent d’installer la version PHP de Serposcope. Sachez que depuis quelques temps, le logiciel Serposcope n’est plus développé en PHP mais en Java. Les tutoriels vous proposant ce genre d’installation deviennent donc obsolètes. Trêve de bavardage, bonne installation à tous !

Avant de commencer l’installation

Sur le NAS Synology

Dans le Panneau de configuration, trouvez le menu Utilisateur et activez Admin si ce n’est pas déjà fait. Rendez-vous ensuite dans le menu Terminal & SNMP et activez le service SSH (port 22). Pour la suite des opérations, nous allons vous faire utiliser la ligne de commande. Nous vous suggérons l’utilisation du logiciel Putty téléchargeable ici.

En ligne de commande

Lancez Putty et ajoutez les informations liées au Synology (IP et port) puis loguez-vous en Root (le mot de passe est identique à l’utilisateur Admin).

Installer OPKG sur Synology DSM 6

Présentation de DiskStation Manager (DSM) version 6 Bêta

Présentation de DiskStation Manager (DSM) version 6 Bêta

IPKG étant devenu obsolète depuis 2014, vous allez installer son successeur, à savoir OPKG (Entware). Ils marchent exactement de la même manière. Pour procéder à son installation, il vous faut d’abord la version 6 de DSM et connaître l’architecture de la machine. Pour cela :

En ligne de commande

uname -a

Voici un exemple de la ligne qui devrait apparaître sous vos yeux :

Linux 3.10.102 #15152 SMP Thu Jul 13 04:18:44 CST 2017 armv7l GNU/Linux synology_armada38x_ds416j

Notre NAS Synology modèle DS416J tourne donc sur une architecture ARM. Suivant la vôtre, le fichier nécessaire à l’installation peut changer. Si tel est le cas, faites une recherche sur Google pour trouver le bon bootstrap pour installer OPKG. Soyez sûr de la version que vous installez, ça peut rapidement virer à l’orage si vous vous trompez de version !

Pour continuer l’installation, suivez ces instructions :

mkdir -p /volume1/@entware-ng/opt
wget -O - http://pkg.entware.net/binaries/armv7/installer/entware_install.sh | /bin/sh
vi /etc/rc.local
/bin/ln -sf /volume1/@entware-ng/opt /opt
/opt/etc/init.d/rc.unslung start

Sur le NAS Synology

Panneau de configuration > Planificateur de tâches > Créer > Tâche déclenchée > Script défini par l’utilisateur :

– Nom de la tâche : OPKG
– Utilisateur : Root
– Evénement : démarrage
– Cochez la case “Activé”

Puis, dans l’onglet Paramètre de tâche, ajoutez dans Script défini par l’utilisateur :

/bin/ln -sf /volume1/@entware-ng/opt /opt
/opt/etc/init.d/rc.unslung start

Faites OK.

En ligne de commande

Il vous faut rajouter à la fin des deux fichiers /root/.profile et /etc/profile la ligne :

. /opt/etc/profile

Faites donc :

vi /root/.profile

Appuyez sur I pour insérer, descendez tout en bas avec la flèche du clavier. Ajoutez la ligne. Pour sauvegarder ce que vous avez écrit, faites échapper puis :wq. Répétez l’opération.

vi /etc/profile

Même chose : I pour insérer, descendez tout en bas avec la flèche du clavier. Ajoutez la ligne. Pour sauvegarder ce que vous avez écrit, faites échapper puis :wq.

Note : à chaque mise à jour de DSM, le dossier /opt est vidé et il vous faut refaire une partie des opérations.

Sur le NAS Synology

Rebootez via le menu.

En ligne de commande

Une fois le NAS de nouveau fonctionnel, reloguez-vous via Putty en root puis suivez ces instructions :

opkg update
opkg upgrade
opkg install nano sudo screen tar zlib

Installer IPKG sur Synology DSM 5

Présentation de DiskStation Manager (DSM) version 5.1

Présentation de DiskStation Manager (DSM) version 5.1

Sur un NAS Synology DSM 5, on préconise l’installation d’IPKG. En soit, c’est un peu plus simple d’installer IPKG que OPKG.

En ligne de commande

uname -a

Voici un exemple de la ligne qui devrait apparaître sous vos yeux :

Linux 3.10.35 #1 SMP Tue Feb 2 17:44:24 CET 2016 x86_64 GNU/Linux synology_bromolow_3615xs

Notre NAS Synology modèle 3615XS tourne donc sur une architecture Intel. Suivant la vôtre, le fichier nécessaire à l’installation peut changer. Si tel est le cas, faites une recherche sur Google pour trouver le bon bootstrap pour installer IPKG. Soyez sûr de la version que vous installez, ça peut rapidement virer à l’orage si vous vous trompez de version !

cd /volume1/@tmp
wget http://ipkg.nslu2-linux.org/feeds/optware/syno-i686/cross/unstable/syno-i686-bootstrap_1.2-7_i686.xsh
sh syno-i686-bootstrap_1.2-7_i686.xsh

Sur le NAS Synology

Rebootez via le menu.

En ligne de commande

Une fois le NAS de nouveau fonctionnel, reloguez-vous via Putty en root puis suivez ces instructions :

rm syno-i686-bootstrap_1.2-7_i686.xsh
vi /root/.profile

Décommentez les deux lignes suivantes en ajoutant “#” devant. Pour cela, mettez vous en mode insertion en appuyant sur la touche I :

#PATH=/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/usr/syno/sbin:/usr/syno/bin:/usr/local/sbin:/usr/local/bin
#export PATH

Et ajoutez après ces deux lignes :

PATH=/opt/bin:/opt/sbin:$PATH

Puis sauvegardez et quittez en faisant échapper et :wq. Continuez enfin avec ces 3 instructions :

ipkg update
ipkg upgrade
ipkg install nano sudo screen tar wget-ssl zlib

Installer Java 8 sur Synology

Logo de la technologie Java 8 par Oracle

Méthode rapide (si vous avez le paquet en natif) :

Sur le NAS Synology

Centre de paquets > Outils de développeur > Installer Java8.

Pour mettre à jour votre version, reportez-vous au didacticiel proposé par Synology lorsque vous cliquez sur Ouvrir puis Mettre à jour Java.

Méthode fastidieuse (si vous n’avez pas le paquet en natif) :

Sur le NAS Synology

Centre de paquets > Paramètres > Sources de paquet > Ajouter
Nom : pcloadletter / Emplacement : http://packages.pcloadletter.co.uk. Faites OK.

Puis dans Général, dans la section Niveau de confiance, sélectionnez la case N’importe quel éditeur. Faites OK. Toujours dans Centre de paquets, dans le menu Communauté, faites Actualiser puis installer Java SE Embedded 8. Choisissez l’option Unlimited Strenght JCE Policy. À ce stade, une erreur s’affiche. Pas de panique ! C’est normal.

Procédez comme suit en parallèle de cette alerte :

Allez dans le Panneau de configuration > Dossier partagé. Créez un dossier et appelez-le Public puis faites OK. Ajoutez ensuite les droits d’accès en lecture et écriture aux utilisateurs dont c’est nécessaire. Fermez cette fenêtre puis retournez sur l’encart de l’erreur Java et notez la référence au paquet manquant dans un fichier texte. En ce qui nous concerne, nous avons le paquet manquant suivant : /ejdk-8u121-linux-armv6-vfp-hflt.tar.gz. Après une rapide recherche Google, le paquet se trouve facilement. Sur Oracle, acceptez la licence puis téléchargez le paquet correspondant sur votre ordinateur. Dans l’éventualité où le site vous demande de créer un compte, faites-le. Ce n’est pas forcément dit, mais vous avez besoin d’une autre archive nommée jce_policy-8. Vous la trouverez ici. Une fois que vous avez les 2 archives, rendez-vous dans File Station, cliquez sur le dossier Public puis Charger – Écraser en sélectionnant vos archives. Dès qu’elles sont envoyées sur le Synology, retournez à l’erreur Java et cliquez sur OK. Recommencez l’installation. Logiquement, ça devrait tourner comme un charme !

En ligne de commande

Faites :

java -version

Vous devriez voir ceci :

java version "1.8.0_141"
Java(TM) SE Runtime Environment (build 1.8.0_141-b15)
Java HotSpot(TM) Client VM (build 25.141-b15, mixed mode)

Installer Serposcope sur Synology

Logo du logiciel Serposcope

Maintenant que vous avez fait le plus dur, installer Serposcope sur Synology est une formalité !

En ligne de commande

wget -P /serposcope https://serposcope.serphacker.com/download/2.7.1/serposcope-2.7.1.jar
screen
java -jar serposcope-2.7.1.jar &

Appuyez sur CTRL-A puis D.
Tapez exit ou cliquez sur la croix pour fermer Putty.

Sur votre navigateur

Rendez-vous à l’adresse de l’IP de votre NAS Synology (exemple http://127.0.0.1:7134). N’oubliez pas d’ajouter le port 7134 à la fin de l’URL. Enfin, suivez les instructions pour créer votre compte, paramétrer et administrer Serposcope.

Si ça ne marche pas

Il est possible qu’il y ait un problème avec Java. Souvent, ça bloque au niveau du path. Pour régler ce problème, faites ceci :

vi ~/.bash_profile

Passez en mode insertion (en appuyant sur I) et ajoutez les 2 lignes suivantes (en oubliant pas de mettre votre version de Java 8) :

JAVA_HOME=/opt/ejdk1.8.0_141
export PATH=$PATH:$JAVA_HOME/bin

Sauvegardez et quittez en faisant échapper et :wq.

Fin de l’installation

N’oubliez pas de fermer à nouveau l’accès au SSH et au compte Admin si vous n’en avez plus l’utilité. Pour ce faire, rendez-vous de nouveau dans le Panneau de configuration, trouvez le menu Utilisateur et désactivez Admin. Puis, dans le menu Terminal & SNMP, désactivez le service SSH.

Pour conclure

Notre guide est à présent terminé. Nous espérons que votre installation s’est faite sous les meilleurs auspices. Avec l’installation de IPKG / OPKG et Java 8, vous ouvrez votre NAS Synology a de bien meilleures possibilités. En effet, il existe un grand nombre d’outils qui utilisent Java et vous pouvez dès à présent les faire tourner sur votre serveur ou NAS. N’hésitez pas à nous laisser un message et à nous dire si tout s’est bien passé pour vous, si vous avez des questions ou si vous avez rencontré des problèmes. Nous vous répondrons au mieux !

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis !

Vous aimerez également

Vos commentaires